Comment bien se laver le nez ?

 

Pratiqué par 1 Français sur 2, le lavage de nez présente de nombreux bénéfices curatifs… et préventifs ! 

Surtout s’il est pratiqué quotidiennement. Alors, nez-ttoyez votre appendice !

 

Le nez participe aux fonctions respiratoires en filtrant l’air et en agissant comme une barrière de protection face aux agressions extérieures telles que les virus, les particules de pollutions ou les allergènes. Une bonne hygiène nasale quotidienne permet donc de maintenir un confort respiratoire et de prévenir les infections ou les allergies.

 

NE PAS ATTENDRE D’ÊTRE ENRHUMÉ

Dans 80 % des cas nous avons re- cours au lavage de nez uniquement parce que nous sommes malades et avons un rhume ou une rhinite, et c’est un bon réflexe. En cas d’agression par un agent infectieux ou un allergène, le nez a deux façons de se défendre : il sécrète et il se bouche.

Le lavage des fosses nasales agit sur ces deux composantes. Méca- niquement, il entraîne et évacue les sécrétions qui retiennent les virus et allergènes, et par une action osmo- tique du fait de la présence de sel, il décongestionne la muqueuse. Il est donc recommandé de se laver le nez plusieurs fois par jour, jusqu’à 4 ou 5 fois, en cas de symptômes.

 

EST-CE UTILE AU QUOTIDIEN ?

Les utilisateurs réguliers sont unanimes sur les bénéfices d’un lavage quotidien avec pour les trois quarts d’entre eux : un nez moins bouché, une respiration libérée, un sommeil moins perturbé et surtout une diminution du nombre de rhumes ou de rhinites.

 

COMMENT LAVER SON NEZ EFFICACEMENT ?

Le lavage nasal doit être adapté au volume de la cavité nasale. Pour in- formation, elle est de 15 à 20 ml chez un adulte, et de 2 à 3 ml chez un en- fant. Pour être efficace, il faut utiliser trois fois le volume de la cavité nasale.

 

Recette maison de solution saline

1 l d’eau minérale

+ 3 cuillères à café de gros sel

+ 1 cuillère à café de bicarbo- nate de sodium

Attention : n’utilisez pas de sel de table, car il contient généralement des additifs.

Le mélange peut se conserver quelques jours et le lavage se fait à température ambiante.

 

Solution Isotonique ou hypertonique ?

La solution est dite isotonique lorsque sa concentration en sel est de 0,9%. Elle est dite physiologique, car elle correspond à l’osmolarité du plasma sanguin.

Elle est idéale pour un usage quotidien, car elle n’agresse pas la muqueuse.

La solution est hypertonique si sa concentration en sel est plus élevée. Dans les sprays vendus en pharmacie, la concentration oscille entre 1,5 et 3%. Cette solution plus salée possède la propriété d’attirer l’eau contenue dans la muqueuse et de décongestionner le nez. Elle est à privilégier pour un usage ponctuel en cas de nez bouché ou de sinusite aiguë.

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !

Besoin d'un conseil ?